in ,

Première édition du panorama des métiers de la Supply Chain

En sortant son premier panorama des métiers et des rémunérations de la Supply Chain, le cabinet de recrutement Fed Supply a souhaité faire de ce guide une référence à destination des acteurs du secteur.

Aussi surprenant soit-il, Fed Supply n’avait pas encore sorti de panorama sur les métiers et les rémunérations de la Supply Chain.

Un manque qui est désormais comblé. Avec la 1ère édition de ce panorama, le cabinet de recrutement spécialisé dans la supply chain depuis 12 ans, a sorti un guide qui a pour vocation à devenir la référence pour les acteurs du secteur. Que ce soient pour les chercheurs d’emploi, les recruteurs, les opérationnels ou les étudiants.

Un panorama qui possède la particularité d’avoir été pensé après le COVID, comme le souligne Judith Croquin, manager Fed Supply (bureau de Nantes – Pays de la Loire):

« Après la crise sanitaire, Nous avons eu besoin de nous rassembler autour d’un objectif commun. À savoir, lancer une analyse de notre marché la plus précise possible, par métier et par rémunération. En interne, c’est également l’occasion d’avoir un support de travail qui nous permet de mieux accompagner nos consultants (anciens et nouveaux), de renforcer leurs connaissances et de les accompagner lors de leurs montées en compétence, sur les métiers, le marché, les niveaux de rémunération… ».

Professionnalisation des métiers de la supply chain

Un panorama qui a été établi en famille de métiers. Une profession qui s’est d’ailleurs beaucoup professionnalisée et spécialisée, avec notamment une présence renforcée du digital, quel que soit le domaine de la Supply Chain.

« Nous avons constaté non seulement une spécialisation des métiers, mais également l’apparition de nouveaux métiers liés aux récents besoins en supply chain (e-commerce, outils digitaux, data analysts…) », confirme Judith Croquin.

Autre constat, celui d’un marché qui s’est de nouveau bien relancé depuis 2021. Avec comme revers de la médaille, une certaine tension. En effet, des pénuries de main d’œuvre sont devenues courantes sur certains profils.

« Le constat est clair : sur certaines compétences, la demande est plus importante que l’offre de candidats. Par ailleurs, le nombre de CDI sur le 3ème trimestre 2022 est en forte hausse comparé à l’année précédente. Sans oublier également, l’importance des compétences comportementales qui sont de plus en plus recherchées », remarque la manager de Fed Supply.

Jérôme Pouponnot.

Méthodologie

Le cabinet de recrutement s’est appuyé sur sa soixantaine d’experts/consultants ainsi que sur les données de ses clients et de ses candidats.

Des groupes de travail ont été mis en place par famille de métiers (import/export, achats, ADV/re­lation clients, logistique de production, logistique d’exploitation et transport). Pour chacun d’entre eux sont présentés les missions, les compé­tences comportementales adéquates (“soft skills”), la formation requise, les logiciels et lan­gues à maîtriser, les sec­teurs d’activité phares, les perspectives d’évolution ou encore la rémunération pratiquée (exprimée en K€ annuel brut).

Bonus pour les candidats : des astuces pour choi­sir un métier et des ques­tions pour bien préparer son entretien d’embauche !

Lien vers le panorama ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.