in

Fari Analytics boucle sa 1ère levée de fonds

Grâce à une première levée de fonds de 500 000 €, Fari Analytics va pouvoir accélérer le développement de son logiciel DataFret et renforcer son implantation nationale tout en s’ouvrant à l’Europe.

Lancée en 2021, DataFret est un logiciel dédié au contrôle des factures de transport de marchandises pour les grands groupes, ETI, et PME de l’industrie et du e-commerce. Tournée vers l’opérationnel, cette solution permet d’analyser les données des factures transporteurs et les comparer automatiquement avec les contrats négociés. Ce procédé permet de détecter des différences de prix et d’identifier les sources des anomalies (doublon, erreur de pesée, mauvaise application des grilles tarifaires, etc.).

DataFret accompagne déjà une trentaine de clients tels que Sanofi, Showroomprivé, Courir, PepsiCo, Brico Privé ou encore Leader Price. Grâce à cette première levée de fonds de 500 000 euros bouclée auprès de Finaqui par l’intermédiaire de son véhicule Evergreen, de Thierry Thebault, de la BPI, de plusieurs business angels, et de deux partenaires bancaires, DataFret va pouvoir s’orienter vers un modèle respectueux de l’environnement avec un module de calcul et d’optimisation d’émission de CO2. Elle entend également accélérer le développement de sa solution à l’échelle européenne dans des pays tels que l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne ou encore la Belgique.

2,1 milliard d’euros : le montant payé en trop par les entreprises

DataFret est un projet issu de l’association de trois experts passionnés de data, Xavier Dikor Mbouma, Mathieu Ducouret et Mathieu Brothier. Dès sa création, la société s’est spécialisée dans le conseil en valorisation des données des entreprises. Elle accompagnait différentes directions métiers (finance, commerciale, supply chain, etc.) dans la résolution de problématique grâce à une meilleure utilisation des données présentes dans l’entreprise.

Suite à une mission effectuée auprès de Sanofi lors de laquelle ils ont permis à l’entreprise de réduire ses coûts de transport de près de 200 000 euros, les fondateurs se sont rendu compte que 90% des entreprises ne vérifiaient pas ou peu leurs factures, faute de temps, de ressources et de compétences techniques. Ils ont alors décidé de mettre un terme à leur activité de conseil et de mobiliser tous leurs efforts dans la création d’un produit logiciel de contrôle automatique des factures de transport de marchandises. DataFret était née.

Anomalies sur les factures clients

En France, 23 000 entreprises nécessitent un accompagnement dans la gestion de leurs factures. Quand on sait que les coûts liés au transport de marchandises peuvent représenter plus de 10% de leur CA, on comprend l’urgence de faire de la vérification de ses factures une réelle priorité. Cependant, faute de temps, de compétences techniques ou encore d’outils, la plupart des sociétés mettent de côté cette tâche. Si faire l’impasse sur la gestion des factures était jusqu’alors envisageable, les tensions économiques actuelles (augmentation des coûts du carburant de + 30% en deux ans, ou encore de l’énergie), ne permettent plus aux entreprises de lésiner sur ces pertes d’argent. C’est la raison pour laquelle nous avons développé une solution personnalisée à notre cible et entièrement automatisée afin que les dirigeants réalisent immédiatement un gain conséquent tant financier que sur le temps passé. En 2022 DataFret a identifié en moyenne 5,8% d’anomalie sur les factures de ses clients” déclare Xavier Dikor Mbouma, cofondateur de DataFret.

Développement de la solution sur le marché européen et recrutements à venir

Cette levée de fonds de 500 000 euros vise à développer la solution DataFret afin de répondre à toutes les entreprises qui nécessitent un accompagnement dans la gestion de leurs factures liées au transport. Ayant pour objectif de cumuler pilotage du transport et impact environnemental, DataFret est en plein développement d’un module à même de mesurer l’empreinte carbone lors des transports de marchandises afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Après avoir séduit des entreprises de renom en France, l’entreprise a vu sa solution être également récompensée comme start-up de l’année par les acteurs clés du secteur lors de la Semaine de l’Innovation du Transport et de la Logistique il y a quelques semaines.

D’ici la fin de l’année, DataFret entend accompagner 50 clients et lance un recrutement urgent de 3 nouveaux collaborateurs pour développer son activité commerciale en France et en Europe, notamment en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Belgique, pays disposant de nombreuses sociétés de transport.

Sur le même sujet : 
Tribune : les applications sont le maillon fort de l’automatisation de la chaîne d’approvisionnement
Nomadia dévoile Nomadia Delivery, une plateforme DMS pour la logistique du dernier kilomètre
NP Nilsson déploie Reflex WMS dans son nouveau centre logistique situé à Förslöv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *