in

Plantation du premier arbre du futur site logistique de Zalando

Véritable vitrine technologique pour la logistique du e-commerce et de la mode, le futur site logistique de Montereau-sur-le-Jard sera la principale interface logistique de Zalando en France. Le point avec Laura Toledano, la General Manager France.

Quel est l’objectif de la plantation du 1er arbre du futur site Zalando ? 

Ce nouveau site doit symboliser l’exigence de Zalando en matière de développement durable ! Lorsque nous avons planté le 1er arbre adulte le 29 septembre dernier, en présence de Laurent Horbette, CEO de GEMFI, des autorités locales et des autres partenaires du projets, nous avons été clair sur cette ambition. Sans compter sur son intégration dans le paysage local. Il célèbre également la collaboration réussie avec nos partenaires, mais aussi le soutien de tous les acteurs politiques et économiques de la zone, notamment le secteur public et la municipalité de Melun et de Montereau-sur-le-Jard.

Par ailleurs, Zalando étant particulièrement soucieux de mettre en place des mesures d’intégration du site dans son environnement local, plus de 80 arbres adultes de très grande taille (10m) seront plantés pour créer une perspective visuelle verte depuis le village de Montereau-sur-le-Jard. Autre point positif, la proximité immédiate du site Coliposte qui devrait permettre d’éviter une quarantaine de camions sur la route par jour. Nous étudions d’ailleurs les options de navettes électriques pour déplacer les colis entre les deux sites.

Quelles seront les usages/fonctions de ce futur site ? Avec quels impératifs ? 

Nous voulons être le point de départ pour la Mode en France. Ce site représente un investissement majeur pour Zalando et illustre notre ambition de nous rapprocher de nos clients français et d’établir une base logistique solide et durable. Il va nous permettre d’offrir à nos clients français des livraisons plus rapides (délais de transport et de livraison plus courts) et plus pratiques. Le site contribuera également à soutenir notre ambition de croissance à long terme en fournissant une capacité logistique optimale et en mettant en œuvre une automatisation de la Mode adaptée et à la pointe de la technologie.

Ce futur centre de distribution, d’une surface totale de 140 000 m², dont 12 600 m² de bureaux et locaux sociaux, et 1 660 m² de terrasses, vise la certification BREEAM® Excellent pour les matériaux utilisés, la gestion des déchets ainsi que la consommation d’eau et d’énergie. Le bâtiment sera équipé d’une centrale photovoltaïque en toiture couvrant jusqu’à 100% des surfaces et n’utilisant aucune énergie fossile. L’installation de panneaux solaires sur le toit fournira jusqu’à 50 % des besoins en électricité du site. Des mesures d’économie d’énergie seront mises en place : éclairage basse consommation, thermostats, minuteries, suivi des consommations d’eau et d’électricité. Les déchets sur place seront par ailleurs triés en 4 catégories (bois, métal, plastique, déchets banals) et le recyclage des déchets sera assuré grâce à une évacuation vers une décharge agréée.

Quelles seront les innovations technologiques de ce site (robots, automatisation, etc.) ? 

Notre volonté est d’en faire une vitrine technologique pour la logistique du e-commerce et de la mode. Ainsi, le site sera largement automatisé et mécanisé. Des systèmes de convoyage, de stockage et de tri apporteront flexibilité et efficacité. Un système de navette (marchandise à personne) évitera aux employés de parcourir de très longues distances dans les entrepôts. La quasi-totalité des transports d’articles seront effectués ou soutenus par l’automatisation (système de sacs, convoyeurs de bacs et machines de tri). Nous utiliserons également une nouvelle technologie de flux et de tri des commandes qui aura un impact positif sur l’ensemble du processus sortant.

Propos recueillis par Jérôme Pouponnot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.